Si la plupart de centres de contact respectent la liste « Ne m’appelez-plus », il y a aussi une poignée qui ne s’y conforme pas